L’Inde annonce sa tablette « Sakshat » : vers un rapprochement avec OLPC ?

L’annonce par le gouvernement indien du projet de produire une tablette numérique estimée à 35 dollars (« Low Cost access-Cum-Computing Device Unveiled by Shri Kapil Sibal« , The Hindu, 23/07/2010) a suscité de nombreux commentaires, parfois sceptiques quant au coût annoncé et à la faisabilité du projet, d’autant qu’il fait suite à la triste histoire du PC à 10$.

Cette tablette est associée au programme éducatif « Sakshat« , la « National Mission on Education through Information and Communication Technology » (NMEICT), et au projet « National Programme on Technology Enhanced Learning » (NPTEL) de création de contenus numériques pour l’enseignement.

Image de prévisualisation YouTube

Par ailleurs, d’autres projets de tablettes voient actuellement le jour en Inde, comme celle qui a été développée par la société Allgo Embedded Systems, basée à Bangalore (Inde), pépinière de talents et berceau du Simputer, son mythique prédécesseur. Cette tablette a été présentée à l’occasion du « Freescale Technology Forum » (21-24 juin 2010, Orlando, USA), comme on peut le voir dans cette vidéo :

Image de prévisualisation YouTube

Le chiffre de 35 $, fréquemment mis en exergue par les médias, fait référence à la nomenclature du produit (le « Bill Of Materials »). A la suite des déclarations teintées de polémique du ministre indien, qui pose cette nouvelle tablette en concurrent du projet OLPC, plusieurs commentaires ont été publiés, notamment sur le site d’informations indépendant OLPCNews :

En Inde, la presse replace l’annonce dans son contexte, comme on peut le constater dans l’article « Low-cost PCs fail to boot up fast in India« , qui rappelle le défi de l’industrialisation d’un projet de recherche et développement dans un pays comme l’Inde.

Nicholas Negroponte, l’initiateur du projet OLPC, a publié quant à lui sur le blog OLPC une lettre ouverte (« Welcome: $35 tablet for education« ) appelant au rapprochement entre les deux projets éducatifs. Nous vous en reproduisons ci-après le contenu intégral, en exclusivité :

« Bienvenue : Une tablette à 35 dollars pour l’éducation »

One Laptop per Child (OLPC) félicite le Ministre Kapil Sibal de faire la promotion d’une tablette à 35 dollars. L’éducation est la première des solutions pour éliminer la pauvreté, préserver l’environnement et créer la paix dans le monde. L’accès à un ordinateur portable ou à une tablette connecté constitue le moyen le plus rapide pour permettre un apprentissage universel. Nous sommes entièrement d’accord avec vous et je vous prie de considérer cette lettre ouverte comme l’engagement d’OLPC de permettre à l’Inde d’accéder librement à toute notre technologie et notre expérience reposant sur 2 millions d’ordinateurs portables que nous avons déployés dans plus de 40 pays et dans plus de 25 langues. Le but humanitaire et caritatif poursuivi par notre organisation est à l’opposé d’une quelconque volonté de concurrence. Au contraire, nous privilégions la collaboration et nous vous invitons à agir dans le même esprit.

Dans le même temps, permettez-moi de partager avec vous les six suggestions ci-après :

1. L’importance de viser les enfants de 6 à 12 ans. Ce sont eux qui représentent la ressource naturelle la plus précieuse de votre nation. Pour les élèves du cycle primaire, une tablette n’est pas une question d’informatique ou d’école, c’est une question d’espoir. Ainsi, la passion devient le premier outil au service de l’apprentissage.

2. Votre tablette doit marquer la fin de l’apprentissage « par coeur » au lieu d’être un instrument qui le favoriserait. Une société créative ne se construit pas sur la mémorisation de faits mais sur la capacité d’apprendre à apprendre. La répétition et la pratique sont des mécanismes hérités de l’ère industrielle, à une époque où la répétition et l’uniformité étaient systématiques. L’ère numérique est quant à elle celle de la personnalisation, de la collaboration et de l’appropriation. L’approche didactique du projet OLPC est connue sous le nom de constructionnisme. Nous espérons que vous l’adopterez également.

3. Les tablettes sont l’avenir. OLPC a annoncé la sienne il y a huit mois de cela. Il convient toutefois d’être attentif à un aspect des tablettes, à savoir que l’apprentissage ne se réduit pas à la consommation de médias. L’enjeu est d’en faire un outil de création. De par sa conception, l’iPad est un médium voué à la consommation. OLPC vous demande instamment de ne pas faire cette erreur.

4. L’aspect matériel est plus simple. Cependant, un matériel robuste, un écran lisible au soleil et une faible consommation sont des caractéristiques moins évidentes. Notre ordinateur est régulièrement alimenté par énergie solaire car il est de loin le portable le plus économe en énergie. Malgré cela, il ne faut pas négliger la production humaine d’électricité – grâce à une dynamo où à d’autres méthodes que les enfants peuvent employer la nuit ou lorsqu’il pleut. Ce serait une erreur de tout miser sur le solaire. Par ailleurs, un matériel robuste doit être capable de supporter l’eau ou une chute d’une hauteur de 3 mètres sur un sol de pierre.

5. L’aspect logiciel est plus difficile. Le choix de Linux est une évidence, mais quoi que vous fassiez, ne faites pas l’erreur d’en faire un système dédié doté d’un petit nombre de fonctions. Il est important que cela soit un ordinateur généraliste, permettant à tout un chacun de développer des logiciels, d’inventer des applications et de programmer. Nous savons que lorsque les enfants programment, ils pratiquent une activité idéale pour « penser à penser ». De même, lorsqu’ils corrigent leurs programmes, ils apprennent à apprendre. Là est la clé.

6. Par ailleurs, l’avis le plus important et sans doute le plus facile à négliger parmi les avis que je prends la liberté de partager avec vous, c’est celui d’un design industriel solide. Réalisez une tablette abordable mais pas une tablette au rabais. Faites en sorte qu’elle soit attractive, que chacun ait envie de l’aimer et ait plaisir à la posséder. Inspirez-vous d’Apple en la matière, et aussi, pourquoi pas, d’OLPC. Mettez-y la meilleure équipe de designers qui existe en Inde.

L’Inde est si immense que vous avez toutes les chances de vous satisfaire de votre marché intérieur. Mais ne vous arrêtez pas là car le monde a besoin de votre réalisation et de votre leadership ! Votre tablette n’est pas une « réponse » à l’ordinateur XO du projet OLPC ou son « concurrent ». Elle appartient à une famille vouée à la paix et à la prospérité grâce à la transformation par l’éducation. Pour conclure, je vous réitère mon invitation à vous offrir un accès total et gratuit à toute notre technologie. Je vous invite vivement à envoyer une équipe au MIT et à OLPC à la date qui vous conviendra, de manière à nous permettre de partager nos résultats avec vous.

Nicholas Negroponte
Fondateur et président
One Laptop per Child Foundation
Cambridge, Massachusetts
USA

[Traduction par « OLPC France » de « Welcome: $35 tablet for education« ]

Cette lettre ouverte de Nicholas Negroponte préfigure-t-elle un rapprochement entre le projet de tablette annoncé par le gouvernement indien et le projet OLPC ? L’avenir le dira. Mais on ne peut s’empêcher en tout cas de lire dans cette lettre le « cahier des charges » de ce que doit être une tablette de type « XO-3″ :

  • Un outil pour les 6 à 12 ans,
  • Un outil pour apprendre à apprendre,
  • Un outil pour produire du contenu pas uniquement pour consommer,
  • Un outil durci avec un écran lisible au soleil et qui consomme peu d’énergie,
  • Un outil reposant sur un système libre et ouvert,
  • Un outil beau et avec un design soigné.

Nul doute que la fondation OLPC reste ambitieuse !

Low Cost access-Cum-Computing Device Unveiled by Shri Kapil Sibal

2 réflexions au sujet de « L’Inde annonce sa tablette « Sakshat » : vers un rapprochement avec OLPC ? »

  1. Ping : OLPC welcomes Education transformation in India « OLPC South Asia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>