Lancement officiel du projet 2C3B au cours du séminaire d’une équipe de recherche

Le projet 2C3B a été lancé mi-juin au cours du 2ème séminaire international de restitution de résultats de l’UMR ESPACE DEV, une équipe de recherche de l’Institut de recherche pour le développement qui est engagée depuis plusieurs années dans l’étude du palmier Babaçu au Brésil.A cette occasion 3 XO ont été prêtés à l’école par l’OLPC France pour une durée d’un an.

Le séminaire s’est déroulé dans l’école de la communauté rurale de Benfica. C’est une région où ce palmier n’est pas beaucoup utilisé, il est pourtant très présent et envahit même certaines parcelles. Ces conditions sont donc idéales pour permettre aux chercheurs d’étudier la croissance du Babaçu et les méthodes permettant d’effectuer sa télédétection.

     Le premier jour du séminaire était consacré aux enfants et nous avons créé plusieurs jeux sérieux: deux mémos « télédétection », deux puzzles « télédétection et utilités », un jeu de 7 familles du Babaçu et des jeux numériques. Ces jeux sur ordinateur ont permis d’introduire, auprès des élèves de l‘école inscrits à l’atelier, les notions basiques de l’utilisation des ordinateurs. Une session improvisée le deuxième jour du séminaire m’a permis d’analyser les notions à renforcer. Il faudra notamment insister sur l’importance de refermer un programme après son utilisation. Le module de présentation pourra maintenant être retravaillé dans l’optique d’une présentation devant l’ensemble des élèves à la rentrée.


L’ensemble du personnel de l’école est très enthousiaste au sujet du projet et de nombreuses idées ont germé au cours des interactions entre les professeurs, le personnel d’éducation, les chercheurs et le service communication de l’IRD, le directeur de l’école et moi-même.
Nous avons envie de créer des ateliers pour :
– étudier la productivité du projet Mandala, jardin biologique en cours de construction ;
– effectuer des mesures de géolocalisation pour approfondir les notions de télédétection transmises au cours du séminaire ;
– offrir la possibilité aux élèves de créer leurs propres ateliers où ils seraient en autonomie, les délégués de chaque classe prenant le relais pour superviser des groupes où les professeurs n’interviendraient qu’en cas de besoin ;
– permettre aux autres écoles environnantes d’utiliser les XO dans le cadre des cours.

A la fin du séminaire, une visite surprise de politiciens locaux a permis d’annoncer le don de 5 ordinateurs à l’école dans les mois qui suivent ainsi que l’installation du réseau internet pour octobre.
Une campagne de crowfounding sera lancée à l’occasion de la Fête de la science à Montpellier pour permettre à l’école d’accéder à 10 nouveaux postes. Rendez-vous en octobre pour la suite du projet.

Charlotte Maquet, le 28/06/2017, étudiante de Master 1 en Humanité numériques à L’Université Paul Valéry , actuellement en stage à l’UMR ESPACE-DEV  de l’IRD
Photos : Luc Markiw, Charlotte Maquet

Un commentaire