100 Km/h down HOPE ROAD

Philippines, Jamaica, Haiti, Kenya, Cambodia, Autriche, Nosy Komba… Dans la famille des déploiements pilotes on demande la Jamaïque !!!

Mark Battley (Kenya), Bill Stelzer (Haiti & Nicaragua), Adam Holt (Haiti), Craig Perue (OLPC  Jamaïca), Quentin Periès Joly et Laura de Reynal (OLPC France- Nosy Komba) : Let’s fly to Kingston !!

 

Deux écoles,  115 XO-1.5, 2 schools servers, 8 professeurs,  2 quartiers, 2 ambiances, 6 volontaires – 4 photographes… Jamaican Brain Food kept us busy ! Welcome to Jamaica ! 

 

Alors à quoi ressemble le déploiement Jamaïcain ?

 

Craig Perue et son équipe du tonnerre issue de la Mona School of Business de la fameuse University of the West Indies, ont mis en place un déploiement dans deux écoles : Providence Methodist Basic School et August Town Primary.

Ces deux écoles sont différentes et fonctionnent pour l’instant séparément.

Creusons un petit peu pour tenter de comprendre cet environnement, avant de plonger dans les détails !

 

 

  • Providence 

Une école maternelle dont les enfants de 5 à 6 ans ont un XO. Ce qui représente 70 ordinateurs au total. Cette petite bande d’hyperactifs est encadrée par une équipe de professeurs extraordinaire des femmes étonnantes, qui ont une volonté d’acier et un humour à toute épreuve : deux éléments essentiels pour gérer des maternelles fougueux !

Certaines ne savaient pas utiliser la souris, mais à la fin des sessions de formation elle nous ont remercié et ont déclarées être « si fières d’avoir appris de nouvelles choses, si fières de pouvoir jouer un rôle dans ce projet, si fières de savoir utiliser un ordinateur ».

Hope & Fears par les professeurs de Providence.

-Espoirs : être capable d’utiliser les xos, être capable d’apprendre aux autres, doter tous mes étudiants d’une alphabétisation complète, créer une fusion entre le programme et la machine.

-Craintes : Echec, sous estimer le potentiel de l’enfant et de la machine, perdre patience, que le XO soit source de distraction, perte de contrôle de la classe, professeurs moins doué que les enfants.

 En partant à Kingston, je savais d’après nos skypes réguliers avec toute l ‘équipe que les enfants utilisant le XO à Providence étaient très jeunes, je m’attendais donc à voir une utilisation massive de jeux tels que Maze, Implode et Record…

Finalement, nous avons découvert des enfants de 5 ans très intelligents, qui savent écrire, lire et qui poussent l’utilisation du XO comme d’autres plus âgés à Nosy Komba où ailleurs…voir même plus !

Pippy, Scratch,  et Tux Maths sont les grandes stars de la Jamaique, les enfants n’ont peur de rien, ils essaient tout et se retrouvent à nous apprendre comment jouer avec Pippy ! We’ve been Schooled ! Quelles meilleures conditions pour un déploiement OLPC ?

  • August Town Primary

August Town est une école très différente de Providence… le quartier est considéré comme un peu plus « chaud », même si nous avons été très bien accueillis, il n’a de ghetto que le nom, les enfants sont beaucoup plus nombreux et le corps professoral est, il faut le dire, moins enthousiaste et moins actif que les professeurs de Providence.

D’un autre côté, si l’on regarde l’émulation que suscitent les sessions de XOs, que ce soit du côté des enfants ou du côté de leurs parents, un seul mot me vient à la bouche : POTENTIEL !!

Oui oui, je sais, c’est pratiquement impossible de trouver un déploiement OLPC où les enfants ne sont pas réceptifs, been there, done that, on le sait les enfants adorent le XO… Mais là, je vous le dit, ces gamins vont faire des merveilles ! Ils sont différents, ils ont une approche active et intelligente de la machine, ils savent utiliser le Mesh Network mieux que nous ils font rouler des voitures sur physics et font danser des personnages après seulement UN an d’utilisation !

À August Town les enfants partagent le XO, plus de logistique, plus d’organisation et de contrôle sont nécessaires, le fait d’avoir une équipe de professeurs un peu passive est donc déstabilisant pour cette école qui doit fournir plus d’efforts que Providence.

Mais j’y crois, on y croit tous ! Partager le XO est souvent critiqué, je n’aimais pas cette idée avant de passer une semaine à travailler dans ces deux écoles ! Finalement, même si ce n’est pas considéré comme la situation optimale, partager un ordinateur a beaucoup d’avantages, comme par exemple la naissance d’équipes de parents s’unissant pour leurs enfants et des travaux de groupes avec le XO qui deviennent réguliers. Evidemment, cela permet de voir émerger des leaders, de futurs professeurs peut être, des enfants qui s’entraident… apprendre à apprendre grâce à Sugar, partager et explorer ensemble, construire des équipes et s’organiser. Qui écrit cette phrase ? Qui prend quelle photo ? Qui va apprendre à qui ?

 

Je vais m’arrêter là pour aujourd’hui mais je bloggerai encore dans les prochains jours, je vous parlerai énergie, profs, activités, Kingston, GDP, ministère, sponsors, GPS, Jamaican Brain Food, volontaires, vidéos … et évidemment Nosy Komba dans tout ça !

Stay Tuned !

Laura.

4 réflexions au sujet de « 100 Km/h down HOPE ROAD »

  1. Wow ! Quel enthousiasme ! Quel plaisir à te lire ! Et que les images sont belles !
    Merci pour ce magnifique partage :-)
    Bonne suite à toi et aux autres, Laura !

  2. Ping : OLPC visitors in Jamaica | buildingaschool

  3. Ping : If I may… some personal observations | buildingaschool

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>