[Nosy Komba] Passage de relai, pédagogie et WiFi

Les choses s’accélèrent à Nosy Komba, les premiers arrivés partent et croisent les nouveaux arrivants. L’équipe G du cœur et Tiago ont ainsi passé le relai à Laura, Xavier et Stéphane, ce qui a permis cette belle image de l’équipe (de gauche à droite Tiago, Laura, Jonathan, Cha, Raphaèle, Guillaume-Alexandre et Fanny) sur laquelle il manque Xavier et Stéphane qui ne sont arrivés que quelques jours après.

Pédagogie

Côté pédagogie, Charlotte avait commencé à échanger avec les enseignants lors d’une réunion avec discussions ouvertes sur les axes de travail à venir et l’organisation. Cela a été aussi l’occasion de leur remettre à chacun un exemplaire du manuel « L’ordinateur XO dans la classe » dont OLPC France a assuré la traduction. L’attention des enseignants a été également attiré sur la nouvelle librairie électronique qui a été déployée (une quarantaine d’ebooks) notamment, la version électronique du livre Malgache de Marie Michèle Razafintsalama chez Prediff/Jeunes Malgaches (voir ici).

Laura a continué le travail avec les enseignants en observant leur manière de travailler durant les séances de XO. Son constat est mitigé.

  • Pour les enseignants, elle constate de réels progrès et une utilisation suivie des ordinateurs avec les enfants. Il n’en demeure pas moins que les enseignants se limitent beaucoup à faire faire aux enfants les choses de base (Ecrire, Memory, Dessin…) que les équipes 2009 et 2010 leur avait montré. Il n’y a pas néanmoins d’intégration pédagogique dans le programme Malgache.
  • Pour les enfants, là aussi les enfants ont fait beaucoup de progrès sur l’utilisation de la machine et sur ses principes (fermer les activités avant d’en ouvrir une autre, patience avec le problème de souris, ils ne démontent plus la batterie par jeu…). Néanmoins il n’éteignent pas le XO de la bonne manière (bouton Power) et n’en prennent plus autant soin qu’avant: cela change beaucoup de la première année où ils le rangeaient dans les sacs plastique et les cartons à chaque utilisation ! S’ils se sont vraiment approprié la machine, on constate quand même une certaine lassitude. Finalement les enfants ne sont pas mis devant l’opportunité de découvrir de nouvelles choses et les séances de XO se passent comme des cours normaux (à part l’utilisation du XO) d’autant que ces cours sont assurés en heures supplémentaires.

Après de nombreux échanges avec la liste OLPC France, Laura s’est donc attelé à améliorer les choses en se focalisant sur trois axes:


Prendre en charge elle-même les cours des CP2. Suite au départ d’un enseignant, la classe de CP2 n’avait plus cours le matin depuis quelques jours. En accord avec la directrice de l’école, Laura a décidé d’assurer elle-même le cours en utilisant le XO. Au programme: révision du programme scolaire (français, arithmétique, géographie et géométrie) à l’aide des manuels scolaires, jeux sur le XO (Maze, Implode, Memoriser et Falabracman), dessin (chaque jour une nouvelle thématique: l’école, les fleurs, la mer …), découverte de nouvelles activités du XO: Physics, Madagascar, ebook, …



Assister les enseignants dans les séances de XO de l’après-midi
. Laura a insisté sur l’utilisation des contenus et la variété des activités à utiliser. Par exemple, lecture de l’ebook Malgache qui rencontre beaucoup de succès, faire de petites rédactions accompagnées d’illustrations avec l’activité Dessiner (associer  texte et image était nouveau pour les enfants). Autre expérimentation réalisée par Laura: faire une séance avec des classes mélangées (CP-CM). Ainsi, les grands sont toujours là pour aider les petits et leur montrer comment faire. Même des collégiens qui avaient un XO l’année dernière ont participé et aidé ceux qui avaient des difficultés !

S’appuyer sur le programme scolaire. Laura a commencé la rédaction d’un guide pédagogique pour les enseignants: « Utiliser le XO à Antitourne – THE SURVIVAL GUIDE ». L’objectif: à partir des cahiers de cours des enfants, proposer des exemples d’utilisation du XO matière par matière et niveau par niveau pour chacune des thématique qui sont au programme. Par exemple: découvrir les reliefs et les lacs via l’activité Madagascar, s’appuyer sur les ebooks pour les séances de Français, … Le travail a déjà été fait pour le CP et le CM. L’idée est que ce guide puisse aider et déclencher chez les enseignants l’envie de s’appuyer davantage sur le XO pour les apprentissages.

Réseau et WiFi

Avant l’arrivée de Xavier et Stéphane, Jonathan a mené différentes études afin de déterminer le lieu d’implantation à Nosy Bé qui doit accueillir l’antenne WiFi qui renverra la connexion vers Nosy Komba.Le choix de Jonathan s’est finalement porté sur le toit d’un hôtel dans le quartier de Hell-Ville. Après discussion, le propriétaire a accepté moyennant un petit loyer d’accueillir l’antenne. Avantage du lieu: une vue imprenable sur l’île de Nosy Komba.

Jonathan a aussitôt fait l’acquisition d’une liaison ADSL qui a été opérationnelle assez rapidement. Le débit est limité mais il existe 🙂

Du coup, pas de répit pour Xavier et Stéphane: dés leur descente de l’avion à 9h du matin (après une nuit de voyage !), ils sont partis vers le toit pour déployer l’antenne WiFi. L’action a été rondement mené par l’équipe qui s’était entrainée en France sur des équipements de Backup.




Dés les jours suivants, un nouveau repérage a était fait sur le point relai en haut de Nosy Komba. Pour mémoire ce point effectuera le relai entre d’un côté l’antenne située à Nosy Bé (à 12km de là) et le toit de l’école (à 2km de là).



Les villageois ont accompagné l’équipe et fait un travail considérable pour débroussailler le chemin (40mn de marche depuis le village), abattre 2 arbres pour éviter les branches qui risquer de couper le signal et transporter le mat et le matériel.

Le mat est finalement un tube en bambou de 2.5m. Il a été planté par les villageois dans de la roche cimentée et raccordé à un boitier étanche pour protéger les régulateurs et les batteries.


Après plusieurs heures de travail, le 2 juillet à 8h12 heure locale: victoire, le relai fonctionne et la page d’accueil du site OLPC France est accessible depuis le haut de l’île. Un premier mail est même envoyé par Xavier pour fêter l’ouverture de la liaison.

Prochaine étape: l’installation de l’antenne sur le toit de l’école, le raccordement des panneaux solaires de Tiago et le démarrage du XS qui a lâchement décidé de ne plus marcher (écran noir au démarrage) :-(.

En tout cas l’équipe réalise cette année un superbe travail ! Mais le temps passe et il ne reste plus qu’une semaine d’école et de présence pour l’équipe alors n’hésitez pas à les encourager par vos commentaires ou vos « like » !

5 commentaires

  1. Varly Pierre · juillet 3, 2011

    Vraiment ça fait plaisir à voir ces photos et les progrès et innovations à tous les niveaux ! Bravo !!!

  2. Yogo · juillet 3, 2011

    Je « like » beaucoup!!!
    Plus qu’une semaine, déjà. Courage!
    Avec tout ce que vous avez déjà réalisé, le projet se concrétise et ça sent bon.
    Bravo!!!!

  3. Cécile · juillet 3, 2011

    C’est un vrai bonheur de voir la concrétisation pédagogique et technique se dérouler aussi bien. Mille bravos à toute l’équipe !!!

  4. Michael · juillet 3, 2011

    quelle belle équipe ! et quel super boulot. Merci et continuez à nous alimenter de nouvelles. Un grand coup de chapeau à vous tous et une bise à Laura

  5. Ping : OLPC France » Bilan d’activités 2011 de l’association OLPC France