Les dicos, c’est la classe !

Le renouveau des dictionnaires

Nous vivons une époque formidable : de nombreux dictionnaires, encyclopédies et autres ouvrages de référence sont à la disposition des usagers, en classe ou ailleurs. La qualité de leur mode de fonctionnement et l’étendue de leur corpus en font des usuels de plus en plus appréciés pour les besoins de la recherche d’informations ou de références. Leurs nombreux articles, rédigés dans différentes langues par des rédacteurs dans le monde entier s’offrent aux lecteurs et chercheurs.

Wikipedia_International

Vers de nouveaux usages

Les enseignants, dès le primaire, ont pris l’habitude d’intégrer l’usage des dictionnaires dans leur pédagogie. Ainsi, les élèves sont invités à faire des recherches, qui dans des dictionnaires de langue, qui dans des encyclopédies, qui dans des atlas géographiques.

Wikipedia_Redirection-depuis-Wikijunior

Encyclopédies virtuelles

Les volumineuses et coûteuses encyclopédies se dématérialisent, comme dans les nombreux projets qui ont vu le jour ces dernières années, rapprochant ainsi, de manière spectaculaire, les usagers des sources de connaissances, à l’instar du projet OmegaWiki (OLPC Children’s Dictionary).

OmegaWiki_1

Encyclopédies de poche

De nouvelles pratiques de recherche dictionnairique sont ainsi imaginées, parfois appuyées sur des « encyclopédies de poche » telles que le lecteur de poche WikiReader, mis en scène dans cette « fiction » (« WikiReader, un futur cas d’école ?« ).

Dictionnaires en ligne et hors ligne

Ces ouvrages sont donc consultables en ligne ou, comme le proposent le lecteur WikiReader ou les projets de « wikis hors ligne », depuis un support statique (disque dur, CD-Rom, DVD, « SD Card », lecteur multimédia « Iphone« ). Les contenus sont alors consultables indépendamment d’une connexion Internet, le corpus étant constitué d’un « instantané » extrait d’une de ces encyclopédies. Ce sont par exemple les projets :

Bibliothèques virtuelles

Ces projets collaboratifs inspirent d’autres projets plus « institutionnels » tels que le projet « Europeana« .

Places aux jeunes !

D’autres projets s’adressent plus particulièrement aux plus jeunes, comme les projets Wikipedia Selection for schools, Wikijunior, Vikidia, etc.

Wikijunior

Vikidia

L’école des dictionnairistes

De même, plusieurs projets entreprennent de pousser plus loin encore la logique collaborative de ces encyclopédies, en proposant aux élèves de rédiger eux-mêmes, en classe, leurs propres articles, suivant ainsi la pratique éprouvée des lexicographes, encyclopédistes et autres dictionnairistes.

Vikidia_Recherche

Sur le XO et donc sur la plateforme éducative Sugar, le projet InfoSlicer permet de rédiger ses propres articles d’encyclopédie ou de dictionnaire, en assemblant et en reformulant différentes sources, comme cela est présenté par la rédactrice technique Anne Gentle, dans « Wikislicing project gets real – introducing InfoSlicer as a Sugar Activity« .

info-slicer

Vous aussi, contribuez à la diffusion du savoir !

WikiReader, un futur cas d’école ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>